Ce que les écologistes préparent pour 2022

Abaissement de la vitesse à 30 km/h, interdiction des véhicules les plus polluants, piétonnisation du centre-ville… S’il faudra attendre 2023 pour la concrétisation de nombreux grands chantiers de la Ville et de la Métropole lyonnaise, certains projets vont d’ores et déjà impacter le quotidien des habitants. L’Arrière-Cour dresse pour vous une liste non exhaustive de ces grandes nouveautés. Une enquête menée par Julia Blachon et illustrée par Sandrine Deloffre.

Lyon passera en « zone 30 » à compter du 30 mars 2022

Dans moins de trois mois, la vitesse de circulation au sein de la ville de Lyon sera abaissée à 30 km/h, à l’exception de certains axes très circulants qui resteront à 50 km/h (on ignore encore lesquels). Selon les élus de la Ville, cette mesure répond à trois enjeux majeurs : « Cela permettra de réduire les nuisances sonores liées à la circulation, de limiter les effets de la pollution, mais aussi de réduire les nombres d’accidents », déclare Grégory Doucet, maire (EELV) de Lyon.

Pour Fabien Bagnon, vice-président (EELV) de la Métropole à la voirie et aux mobilités actives, « ce n’est que le début ». Il a en effet écrit à l’ensemble des maires de la métropole pour leur proposer de passer leur commune en zone 30. Une mesure adoptée dans les villes d’Oullins et de Poleymieux, et qui devrait être appliquée à La Mulatière dans le courant de cette année. Avant la fin du mandat, Fabien Bagnon souhaite que plus des deux tiers des habitants résident dans une commune à zone 30.

L’opposition a déjà prévu de monter au créneau face à cette mesure. Jugée « automobilicide » par Yann Cucherat (centre), le président du groupe Pour Lyon, la zone 30 vise selon lui à supprimer l’usage de la voiture en ville : « Apporter des solutions alternatives, comme le développement de transports en commun, serait plus judicieux. » Pour Georges Képénékian (centre gauche), président du groupe Progressistes et Républicains, la zone 30 n’est qu’un moyen de « repousser le problème en dehors de la ville de Lyon ». « Pour qu’elle soit efficace, il faudrait repenser la zone 30 sur l’ensemble de l’agglomération lyonnaise », précise-t-il.

Interdiction de circulation pour les véhicules les plus polluants

En juillet 2022, la Métropo…

L'arrière-cour est un média gratuit par mail
Pour lire l'article, il vous suffit d'entrer votre adresse email.
En soumettant votre adresse mail, vous recevrez l'article en question, vous serez également abonné aux articles de l'arrière-cour. Conformément à la RGPD, nous ne communiquerons pas votre adresse mail à des tiers et vous pouvez vous désabonner à tout instant.
Partager sur les réseaux sociaux