Nouvelles cours d’école : les écolos sont-ils contre le foot ?

À l’heure de la rentrée des classes, Grégory Doucet a inauguré une nouvelle cour d’école, à La Sauvagère dans le 9e arrondissement de Lyon. Une cour « végétalisée », et surtout « non genrée » afin de favoriser la mixité parmi les enfants. Potager participatif, végétaux et rondins de bois ont remplacé le traditionnel terrain de foot. D’ici à 2026, un tiers des écoles lyonnaises devraient être équipées de ces infrastructures. Une enquête de Julia Blachon, illustrée par Guillaume Long.

Cours d'écoles « non genrées » : véritable progrès ou simple lubie ?

« De base, moi je voulais des cages et un terrain de foot, mais ils l’ont remplacé par des copeaux de bois. » Filmé par LyonMag, le petit garçon qui exprime son mécontentement auprès de Grégory Doucet lors de l’inauguration de sa nouvelle aire de jeux à l’école La Sauvagère a fait le tour du Web, en plus de provoquer l’hilarité de ses camarades et de paraître désarçonner le maire de Lyon, qui n’a pas trouvé les mots pour lui répondre.

La vidéo n’a pas tardé à faire le bonheur des chaînes d’info, à commencer par CNews, qui lui a consacré un débat avec le sens de la mesure et le progressisme bien connus de ses chroniqueurs. Ceux-ci ont raillé des élus écologistes « complètement à côté de la plaque », qui « mettent de l’idéologie là où il ne devrait y avoir que de l’innocence, du jeu, l’enfance », veulent « mettre fin au rêve, à la joie », « rendre ennuyeux et triste quelque chose de joyeux ». L’affaire serait surtout le fruit d’une « idéologie inquiétante » de la part des élus lyonnais, accusés de mener une « entreprise de rééducation, de propagande », avec la volonté de « changer la nature humaine ». Rien que cela.

L’opposition de droite locale a embrayé sur le même ton, dénonçant « l’idéologisme » et le « dogmatisme » de la majorité municipale : « Face à un écologiste idéologue et dogmatique, cet écolier n’a aucune chance d’être entendu », s’est ainsi lamenté Étienne Blanc (LR) sur Twitter. « À la Ville et à la Métropole de Lyon, nous en savons quelque chose ! Cet exemple démontre à quel point la théorie du genre massacre nos libertés, même celles des enfants. »

Côté LREM, David Kimelfeld et Yann Cucherat dénoncent de concert auprès de L’Arrière-Cour une politique « 

L'arrière-cour est un média gratuit par mail
Pour lire l'article, il vous suffit d'entrer votre adresse email.
En soumettant votre adresse mail, vous recevrez l'article en question, vous serez également abonné aux articles de l'arrière-cour. Conformément à la RGPD, nous ne communiquerons pas votre adresse mail à des tiers et vous pouvez vous désabonner à tout instant.
Partager sur les réseaux sociaux