Les dernières heures du « modèle Collomb »

Pour cette dernière édition de L’Arrière-Cour avant le second tour des élections municipales, nous vous proposons un peu de rab de lecture : l’analyse politique de Raphaël Ruffier-Fossoul, une enquête de Guillaume Bouvy sur les centres commerciaux et les propositions des candidats en la matière, et un entretien avec le vice-président de la métropole de Lyon aux marchés publics, Gérard Claisse, interrogé par le trio Sofian Chouman, Elia Ducoulombier et Maxime Pernet sur l’opportunité de créer une régie publique de l’eau comme le souhaitent les écologistes et la gauche, ce qui serait un tournant historique dans la ville qui a vu naître les géants mondiaux de la gestion de l’or bleu. Le tout illustré par les très inspiré Jibé.

Édito : Les dernières heures du « modèle Collomb »

« C’est l’histoire d’un mec » – aurait dit Coluche – qui a passé 20 ans dans l’opposition pour se retrouver à défendre le bilan du sortant, au moment où les électeurs réclament à grand cri du changement. Les interventions et conférences de presse de François-Noël Buffet et Gérard Collomb ont eu quelque chose de clownesque dans cette improbable campagne du deuxième tour. Même les plus sérieux des journalistes locaux n’ont pu retenir un sourire en entendant le premier assurer que le bilan du second était « exceptionnellement bon » en matière de transports et d’environnement, alors que, depuis 20 ans, la droite regrette (à raison) l’abandon du plan métro imaginé par Michel Noir, au profit de lignes de tramway très loin d’apporter un niveau de service équivalent en centre-ville. Le retour du plan métro est désormais au programme de tous les candidats, grâce au travail initié par la présidente du Sytral, Fouziya Bouzerda, qui a fait évaluer les différentes solutions, laissant ainsi la possibilité à chaque candidat de définir ses priorités.

« La plus grande surprise de la soirée serait que les écologistes ne l’emportent pas à Lyon »

À la veille du second tour d’un scrutin sans précédent, où personne ne s’aventure à prédire quel sera l’impact du confinement et de l’abstention, il est de bon ton d’annoncer que tout est encore possible. En réalité, les principales communes de l’agglomération ont donné leur verdict au premier tour, et l’on attend peu de surprises. La plus grande de la soirée serait que les écologistes ne l’emportent pas à Lyon. Le très courtois Yann Cucherat a beau avoir démontré certaines qualités dans cette campagne, il a donné jusqu’au bout l’impression d’être un honnête homme perdu dans une bataille qui n’était pas la sienne, comme s’il était impatient de pouvoir renouer avec les projets sport…

L'arrière-cour est un média gratuit par mail
Pour lire l'article, il vous suffit d'entrer votre adresse email.
En soumettant votre adresse mail, vous recevrez l'article en question, vous serez également abonné aux articles de l'arrière-cour. Conformément à la RGPD, nous ne communiquerons pas votre adresse mail à des tiers et vous pouvez vous désabonner à tout instant.
Partager sur les réseaux sociaux