« Université de la Mutation » : Grégory Doucet prêt à relever le défi

Dès son discours d’investiture, Grégory Doucet a repris à son compte l’idée lancée par 200 universitaires lyonnais dans L’Arrière-Cour en début d’année de créer une « Université de la mutation ». En s’appuyant sur les ressources universitaires, entrepreneuriales, culturelles et citoyennes de l’agglomération, le nouveau maire de Lyon devrait officialiser en octobre son ambition de créer  une « Maison de la mutation écologique » et d’en faire un « marqueur » de son mandat, en l’installant sur le site de l’ancienne École des Beaux-Arts. Une enquête illustrée par Guillaume Long et dont le secrétariat de rédaction a été assuré par Vincent Degrez.

En préambule, quelques (bonnes) nouvelles de L’Arrière-Cour : votre newsletter d’investigation indépendante à Lyon a été sélectionnée par le fonds de soutien aux médias d’information sociale de proximité, qui lui attribue une aide renouvelable chaque année de 7.850 euros pour « soutenir son fonctionnement et son développement ». Il s’agit d’une aide sans contrepartie, créée à la demande du Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne (SPIIL). L’Arrière-Cour poursuit donc son développement et a plus que jamais besoin de vos dons pour continuer son travail. On vous conseille désormais de les faire sur J’aime l’info, pour bénéficier d’un abattement fiscal de 66%. Bonne lecture !

« Lyon a un rôle à jouer en matière de recherche. Nous soutiendrons la création d’une maison de la mutation écologique, dont l’appellation précise reste encore à définir, qui permettra de fédérer les énergies, d’accueillir et de réunir acteurs du monde économique, associations, équipes de chercheurs pluridisciplinaires, pour faire dialoguer savoirs, vues et travaux. » Cela a été peu relevé encore, mais dès son discours d’investiture, Grégory Doucet, le nouveau maire de Lyon, a saisi la perche tendue durant la campagne par près de 200 universitaires lyonnais dans L’Arrière-Cour (« Gérard Collomb l’éco-tartuffe ? ») le 10 mars dernier. Issus de toutes les disciplines, ces scientifiques expliquaient dans l’appel que nous avions publié en exclusivité l’urgence à créer « une Université de la Mutation écologique », estimant les structures académiques actuelles inadaptées…

L'arrière-cour est un média gratuit par mail
Pour lire l'article, il vous suffit d'entrer votre adresse email.
En soumettant votre adresse mail, vous recevrez l'article en question, vous serez également abonné aux articles de l'arrière-cour. Conformément à la RGPD, nous ne communiquerons pas votre adresse mail à des tiers et vous pouvez vous désabonner à tout instant.
Partager sur les réseaux sociaux